FANDOM


Maison d'York
York
Pays : Angleterre
Fondateur : Edmund de Langley
Dernier monarque : Richard III d'Angleterre
Fondation : 1385
Dissolution : 1485
Maison précédente : Maison de Lancastre
Maison suivante : Maison Tudor

HistoireModifier

Cette dynastie descend directement de la Maison de Plantagenêt par Edmond de Langley qui était le quatrième fils du roi Edward III d'Angleterre et duc d'York dès 1385. A la mort d'Edward III, Richard II lui succède sur le trône à 10 ans. De ce fait, le royaume connut une régence. Edmond de Langley était le co-régent avec son frère John de Gand, duc de Lancastre. Après la destitution de Richard II, Edmond de Langley accepteque son neveu, Henry de Bolingbroke monte sur le trône en tant qu'Henry IV d'Angleterre en 1399. Ce fut ainsi que la Maison de Lancastre régna sur l'Angleterre.

Cette ascension au trône par la maison de Lancastre n'était pas avec l'accord de tout le monde. La Guerre des Deux-Roses commença. Face à la démence d'Henry VI, une régence se met en place. Richard d'York fut nommé régent mais ce fait tué à la bataille de Wakefield. Son fils, Edward, reprend la lutte et finit par accéder au trône d'Angleterre en 1461 en tant qu'Edward IV. Ce fut ainsi que la maison d'York régna sur l'Angleterre.

Trois monarques de la maison d'York ont régné sur le royaume malgré la restauration pendant quelques mois d'Henry VI. Des conflits internes surviendront avec notamment le couronnement de Richard III alors que son neveu devait régner. Sans descendance et vaincu à Bosworth, Richard III désigne Henry Tudor comme héritier.

Le dernier membre de la maison d'York fut Edward, fils du duc de Clarence. Il fut exécuter en 1499 par Henry VII car il pouvait prétendre au trône d'Angleterre. Son décès fit disparaître la maison d'York mais aussi la maison de Plantagenêt.

A noter qu'Edward IV a mit fin à la Guerre de Cent Ans en signant le Traité de Picquigny qui y mit fin officiellement.

Guerre des Deux-RosesModifier

Cette guerre est une série de guerres civiles en Angleterre entre la Maison de Lancastre et la Maison d'York dont les membres descendent tous de la Maison de Plantagenêt. Le renversement de Richard II par son cousin germain, le duc de Lancastre, futur Henri IV d'Angleterre déclenche cette guerre. Les deux chefs des maisons étaient des descendants directs d'Edward III. Durant cette période, des rois de Lancastre et d'York accèderont au trône d'Angleterre. Cette guerre a duré plus de 86 ans entre 1399 et 1485 lorsqu'Henry VII devint roi. Henry Tudor réussit à être reconnu comme héritier de Richard III. C'était également le petit-fils d'Edward III et appartenait à la maison de Lancastre, du côté maternel. Il consolida sa position en épousant Elizabeth d'York, réunissant ainsi les deux maisons.

Le nom attribué à cette guerre provient des emblèmes des deux maisons. L'emblème de la maison des Lancastre était la rose rouge et celui de la maison d'York était la rose blanche. Quand Henry Tudor devint roi d'Angleterre, il réunit les deux roses dans un seul même emblème, représentant la Maison Tudor.

MonarquesModifier

Portrait Nom Règne Accès au trône Faits remarquables Autres noms
Edward IV
Edward IV 4 mars 1461 – 9 avril 1483 Anéantissement de la maison de Lancastre Premier monarque de la maison d'York / Signe le Traité de Picquigny mettant fin officiellement à la Guerre de Cent Ans Édouard en français
Edward V
Edward V 9 avril – 25 juin 1483 Fils d'Edward IV et d'Élisabeth Woodville Jamais couronné Édouard en français
Richard III
Richard III 26 juin 1483 – 22 août 1485 Frère d'Edward IV Dernier monarque de la maison d'York et de la maison de Plantagenêt